Catégories
WEBINAIRE Grand Public

GB: SCAD et bien-être

BeatSCAD, l’association Anglaise des patient.e.s ayant subi une SCAD, a fait le 13 février 2021 un événement virtuel sur le bien-être après avoir subi une SCAD. Pour le suivre, vous pouvez mettre les sous-titres en anglais ou si vous préférez éventuellement mettre la traduction française. Ces sous-titres ou ces traductions ne sont pas parfaites mais peuvent vous aider à suivre mieux les interventions. Vous appuyez sur le petit écrou à droite sous l’image et vous réglez les paramètresselon votre volonté.

Nous avons trouvé que ces interventions sont vraiment très intéressantes pour nous patientes ayant subi une SCAD.

Pendant la première intervention Madame Soan a expliqué qu’après une SCAD, il est normal d’avoir une réaction émotionnelle. Chacun réagit différemment. Elle a expliqué ce que l’on entend par impact psychologique. Tout le monde peut en avoir, plus ou moins fort. Cela comprend également l’anxiété, la dépression et le stress post-traumatique. Le Dr Colette Soan est une psychopédagogue et également maître de conférences à l’Université de Birmingham. Elle a eu deux SCAD et un diagnostic de dysplasie fibromusculaire (DFM).

Ensuite elle a présenté la meta-analyse d’un nombre d’ articles au niveau de la santé mentale.

Beat SCAD a sur son site enquête sur la réadaptation cardiaque. En deuxième partie, Karen Rockell, administratrice de Beat SCAD, a alors discuté des premiers résultats. Car cette enquête est toujours en cours.

1. Analyse d’articles par rapport à la santé mentale

Dr Soan et ses collègues Zoe Capper, Lydia McTigue et Bethany Williams, ont passé en revue la littérature de recherche sur la SCAD. Elles ont constaté qu’au cours de la dernière décennie, le nombre d’articles publiés a considérablement augmenté. Il y a plus de connaissances sur la SCAD dans la communauté des soins de santé. Notamment, cette équipe a examiné la partie de la santé mentale et la réadaptation psychologique des patients atteints de SCAD.

Un article de recherche a suggéré le suivant: plus près du point de la SCAD, l’anxiété et la dépression étaient plus élevés, lorsque les survivantes d’une SCAD étaient plus jeunes et quand elles étaient en péripartum. Mais une étude plus récente a révélé qu’il n’y avait aucune différence entre les patientes P-SCAD (liées à la grossesse) et les autres patientes en termes de niveau d’anxiété et de dépression.

Selon une étude, 38,5% des patientes atteintes de SCAD avaient des antécédents de dépression ou d’anxiété. Environ la moitié de toutes les patientes, ont vécu une expérience émotionnelle intense ou un stress avant leur événement SCAD.

On voit une différence entre les patientes ayant eu une SCAD et celles qui n’en ont pas eu par rapport à l’état émotionnel avant la réadaptation cardiaque. Les patientes ayant eu une SCAD, ont plutôt des scores plus élevés d’anxiété et de dépression avant de la suivre. Environ 75% des patients ont indiqué qu’elles avaient ressenti une amélioration dans leur état émotionnel après avoir suivi une réadaptation cardiaque. C’est une bonne nouvelle.

La recherche indique que ce qui peut aider à la guérison sont par exemple:

  • les recommandations des fournisseurs de soins primaires (p.e. cardiologue)
  • des programmes spécifiques au SCAD
  • des groupes sur Internet de soutien et d’éducation des patients

Changements positifs

Colette Soan a ensuite discuté du stress post-traumatique menant à une croissance personnelle post-traumatique. Les patientes apportent des changements positifs à la suite d’un traumatisme.

2. Sondage sur la réadaptation cardiaque

Karen Rockell, administratrice de Beat SCAD, a discuté de l’enquête sur la réadaptation cardiaque Beat SCAD, qui nous a donné des données vraiment intéressantes sur la façon dont les patients SCAD ont vécu la réadaptation cardiaque.

Bien que certains patients se sentent isolés parce qu’elles sont différentes des autres patients, elles la trouvent dans l’ensemble bénéfiques. Les autres patients sont souvent beaucoup plus âgés et souffrent plutôt d’autres maladies cardio-vasculaires.

Sur les 242 personnes qui ont répondu à l’enquête:

  • 42% ont déclaré que la réadaptation les avait aidées à se sentir plus confiants mentalement et physiquement.
  • 33% des personnes qui ont suivi une rédaptation se sont vus offrir un soutien psy. Mais celui-ci n’est pas disponible dans toutes les régions du Royaume Uni.
  • 76% ont déclaré avoir continué leur exercice après la réadaptation. C’est un excellent chiffre car il est si important de bouger pour notre bien-être.
  • 67% ont des personnes sondées ont dit qu’elles recommanderaient la réadaptation à un nouveau patient.
  • 14% des répondants n’ont pas eu des propositions pour une réadaptation. Beat SCAD envisage de traiter ce problème.

Covid a eu un impact sur la réadaptation cardiaque: Certains cetres de réadaptation au Royaume Uni proposent des sessions en ligne. Mais ce n’est pas le cas partout. Beat SCAD veut également étudier l’effet de Covid sur la réadaptation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.