Catégories
info pour patientes

Rire ! un sujet sérieux mais amusant

Le rire: ce sujet semble guère important. Mais détrompez-vous. C’est un des moyens qui peut vous aider à récupérer mieux et qui sait, plus rapidement. Non, ce n’est pas une blague. En écoutant l’émission « Grand bien vous fasse »: Comment mieux préserver la santé cardiaque des femmes, la cardiologue Madame Mounier-Véhier parlait des facteurs de prévention des problèmes cardiaques. Elle faisait juste tomber un petit mot: rire ! Ça a fait tilt chez moi.

Généralement, je ne fais pas de mots trop personnels, mais aujourd’hui je fais une exception. J’ai envie de vous faire part d’un passage de mon journal, qui parle aussi du temps, qui prend une autre dimension quand on est malade. Lecteur pressé : j’espère que vous prenez un moment pour lire cet article jusqu’au bout, car la conclusion est importante ! Juste après ma SCAD, j’ai partagé la chambre avec une dame, âgée de 88 ans. Nous nous entendions bien ensemble. Tout en mangeant nos repas d’hôpital affreusement insipides, nous échangions nos recettes de cuisine. Et la télé était parfois allumée pour faire passer le temps. Voici mon récit:

Nous avons le temps à l’hôpital contrairement à la vie quotidienne. C’est un produit de luxe de nos jours. D’où vient cette course frénétique du quotidien, que je n’observe pas que chez moi, mais aussi dans mon entourage ? Est-ce parce qu’il y a plus de pression de partout ? Est-ce parce que le monde ne partage plus cette optimisme d’antan? Ou bien est-ce internet et nos mobiles qui nous prennent tant de temps ? Ou qui sait, parce que nous voulons trop vivre chacun notre aventure personnelle: pleinement avec toutes les images qu’on nous miroite par les écrans ? Faire cette grimace pour montrer qu’on est heureux sur Facebook, Insta et tout le tralala ? On ne souriait pas sur la photo selon ma grand-mère, qui était née en 1886. C’était vu comme obscène, pas joli, pas vrai. Comme dit ma voisine de chambre: pauvrrre monde moderrrne! Alors, pour bien faire, ma camarade de chambre et moi regardons Charlie Chaplin. Nous gloussons toutes les deux. Parfois je ris à gorge déployé. Je suis bon public. Je ne me rappelais pas qu’il était si amusant. Son humour est intemporel et nous transporte dans un autre univers. On tombe d’une blague dans l’autre et en même temps c’est touchant. Ça fait du bien. Charlie me donne envie d’en voir d’autres. Quand je serai de retour à la maison je vais me faire une rigolo-thérapie de slapsticks burlesques, de comédies et de feel-good movies réjouissants. Plus tard, je lis dans un article de doctissimo santé « Rire, c’est bon pour le cœur » que le rire devrait s’inscrire aujourd’hui dans l’arsenal préventif et thérapeutique de la maladie cardiaque.

M.S. patiente et votre fidèle servante pour animer ce site

Et voilà, je suis d’accord de tout mon cœur avec l’article que je viens de citer. Une autre émission de « grand bien vous fasse » explique également les bienfaits du rire. Depuis la crise cardiaque, je ne supporte plus les drames et la violence sur notre écran. Je suis devenue plus sensible, donc je me préserve. Mais consciente de cette réceptivité augmentée, je remarque aussi combien les films rigolos et optimistes me font du bien ! Si je vous fais part de mes expériences personnelles, c’est parce que j’espère sincèrement que le sujet sera pris plus au sérieux, par les médecins comme par les patientes et patients !

Depuis 4 ans, nous empruntons à des bibliothèques diverses et variées des comédies, notamment modernes et des films qui remontent le moral. Le nombre de films français qui sont sortis à ces sujets, ces derniers 20-25 ans, est beaucoup plus étendu que vous ne pourriez penser. Vraiment, il y en a beaucoup. Mais évidemment, le stock est inépuisable, si on cherche aussi dans les registres de comédies encore plus anciennes. Ou goûtez alors à des saveurs d’humour exotique d’autres cultures !

Nous avons toutes et tous envie de récupérer de notre SCAD. Abusez donc sans modération et surtout de manière régulière de ce moyen simple et naturel. Il n’y a même pas besoin de gaz hilarant pour avoir de l’effet.

Saviez-vous que d’autres moyens simples sont aussi à votre disposition pour relaxer et donc se remettre ?

Pensez aussi à « consommer » les humoristes, comiques, clowns et amies et amis rigolos. Et enfin, il y a le yoga du rire, car le rire est souvent communicatif. La discipline est même recommandée par la fédération française de cardiologie !

Ma conclusion est toute simple:

Rire, ça fait du bien à tout le monde !

M.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.